Formation

Le Combat

L’islam parle de Dijhad pour désigner ce combat contre les forces du mal. Le christianisme n’est pas en reste qui invite le croyant à s’armer pour le « combat de la Lumière ». Loin de fuir la violence dans une religion anesthésiante le chrétiens est appelé à combattre pied à pied. Sur ce point, mystiques et exégètes se retrouvent. Toutefois, en confessant un Dieu fait chair le christianisme ajoute au combat une dimension radicale.

Qui se cache derrière Abraham ?

Abraham est ce personnage biblique à la frontière entre le mythe et la légende. Né il y a 3800 ans en Mésopotamie, fils de l’Amorite Térah Abraham est le premier à avoir cru à la promesse de Dieu. Loin de l’apologie, l’ancien t

Le désir d'enfant

Avec la banalisation de la contraception, « faire un bébé » est de plus en plus perçu comme un acte volontaire et réfléchi. Désormais, seul le désir d’enfant suffit pour en avoir un. Les techniques de procréation médicalement assistées doivent lever tous les obstacles qui pourraient le contrarier. Sans nier ce désir légitime, l’anthropologie chrétienne adopte un autre point vu. Donner la vie c’est devenir par-là « collaborateur du Créateur » selon les mots du pape Paul VI, tirés de son Encyclique Humanae Vitae (1968). Q

Lustiger 10 ans après

« Je suis né juif. J’ai reçu le nom de mon grand-père paternel Aaron. Devenu chrétien par la foi et par le baptême je suis demeuré juif » L’épitaphe du cardinal-archevêque de Paris Jean-Marie Aaron Lustiger montre que ce qui a fait la fragilité de ce grand réformateur de l’Église a aussi été sa force. Juifs d’origine polonaise les Lustiger se réfugient à Orléans en automne 1939. C’est là, dans la cathédrale Sainte Croix, que Jean-Marie Lustiger demander le baptême. Malgré la mort de sa mère en déportation et l’opposition de son père, il s’inscrira au séminaire en 1946. En mai 1954, il est ordonné prêtre. Il est installé comme archevêque de Paris en 1981. Il fonde Radio Notre Dame, réforme la liturgie, donne un nou

Le Concile de Florence (1439)

La Foi prise au mot, votre émission de formation religieuse, propose un numéro de la série histoire consacré au concile de Florence (1439). Si on connaît les deux conciles du Vatican, ceux de Nicée ou de Constantinople, celui de Florence fait suite à celui de Bâle (1431) de Ferrare (1438) et se termine à Rome. Même si, à l’inverses des premiers, ces conciles ont peu marqué l’histoire ils tiennent une place essentie

La loi est-elle toujours souveraine ?

Pour la Révolution française la loi était parfaite car elle exprimait de façon la plus immédiate l’expression de la souveraineté nationale et c’est d’elle qu’elle tirait sa souveraineté. Mais ce mythe fondateur achoppe sur les aspérités d’une réalité moins manichéenne. La loi est bien plus souvent le fruit de compromis partisans, de réponses à chaud d’une société émotive, la manifestation d’une tendance à tout vouloir règlementer. La loi a perdu de sa superbe. Loin de sa clarté originelle elle est souvent difficile à interpréter pour le juge qu’il soit constitutionnelle ou ordinaire. La loi est aujourd’hui contrôlé sanctionnées parfois annulée

Baptiser, ça sert à quoi ?

Alors que la pratique de ne pas baptiser son enfant, sous prétexte de vouloir préserver sa « liberté », se répand dans les milieux chrétiens et catholiques, Mgr Jean-Marie Le Vert revient dans cette série d’enseignements catéchétiques « les Sacrements », diffusé à 22h10, sur les racines de ce rite initiatique. « En vérité, en vérité, à moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu » (Jn3, 5). Comment comprendre ce baptême dont parle Jésus ?

Prière de guérison ou médecin faut-il choisir ?

En conclusion du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, le pape François instituait dans l’Église, chaque 33e dimanche du Temps ordinaire, la Journée mondiale des pauvres. « Tant que Lazare git à la porte de notre maison, il ne pourra y avoir de justice et de paix sociale » avait insisté le souverain pontife. Parmi les pauvretés la souffrance physique et morale, le mal être, détruit de nombreuses vies, empoisonnent les sources vitales.

Chrétiens d'Orient : après Daesh, les nouveaux périls

La défaite de Daesh en Irak et en Syrie ne signifie pas pour autant le retour de la paix dans cette région du monde. Les canons des fusils fument encore que le Kurdistan irakien revendique déjà son indépendance. Une large bande de territoire longue de 1000km ainsi que la ville de Kirkouk surnommée la « Jérusalem kurde », située dans une province riche en pétrole et reprise sans coup férir, en octobre dernier, par l’armée irakienne, fait partie des « zones disputées ».

Liberté et Fraternité: que nous disent-ils de Dieu ?

Notre devise nationale comporte les trois termes « Liberté, Egalité, Fraternité ». Inscrits sur notre drapeau ils constituent aussi un marqueur politique entre droite et gauche. Mais peu de gens s’efforcent de les définir. Si le père Matthieu Villemot avait tenté de saisir le concept d’égalité, le docteur en théologie, le père Eric Morin tente d’expliquer la Liberté et l’Egalité. Que signifient-t-ils, quels sont leur rapport réciproque ? L’un des termes prédomine-t-il sur les autres ? Que