Formation

Décalogue : quèsaco?

Tous les samedis, l'émission Quèsaco, présentée par Loïc Landrau, revient avec une nouvelle question autour d'un mot ou d'un concept de la culture catholique. Aujourd'hui, le terme "Décalogue" : qu'est-ce que ça veut dire? Un petit indice se trouve déjà dans le préfixe"déca", que l'on retrouve par exemple dans "décamètre" et "décathlon" - et aussi dans "décaféiné" mais qui n'a rien à voir. La réponse serait-elle plutôt du côté du Mont Sinaï ? Les réponses souvent surprenantes données par les passants interrogés dans la séquence du mirco-trottoir valent à elles seules le détour !

Le retour des Jeudis théologie

Alors que la vie c’est la simplicité des Evangiles et la foi une question d’amour, la théologie complique tout, analyse tout, raisonne sur tout. Elle enferme dans des concepts aux apparences de « gros mots » comme trinité, transsubstantiation, pour ne citer qu’eux.

Comment devenir saint ?

Pourquoi la liturgie (du grec λειτουργία / leitourgía ; « le service du peuple »), cet ensemble codifié de rites, de cérémonies et de prières, régie-t-elle nos rapport avec Dieu? Parce que l’homme est fait pour L’aimer et trouver en Lui son bonheur. Parce que cet appel au bonheur est aussi un appel à la sainteté. Et nous devons y répondre sans crainte parce que c’est l’Esprit qui fait de nous des saints.

Le travail nous relie-t-il à Dieu ?

Quel est le sens du travail ? En quoi le travail peut-être vécu dans la liberté ? L’injonction de l’Ancien Testament : « tu travailleras à la sueur de ton front » laisse entendre que le travail serait une punition consécutive du péché originel. Pourtant il est aussi conçu comme le moyen pour l’homme de participer à la création. A l’occasion du Forum Zachée qui s’est tenu en mai 2017 à Paray-le-Monial, l’évêque de Strasbourg, Mgr Luc Ravel développe la dimension subjective du travail : non pas ce que nous produisons mais plutôt ce que le travail produit en nous. Et de rappeler l’importance du détachement face au travail, à l’école de Saint François d’Assise.

Martin Steffens: Qui est l'homme?

« L’homme ne tomberait pas si bas s’il n’avait pas en lui un abîme ». Autrement dit qui est l’homme pour pouvoir pleinement devenir un être humain ? Le philosophe Martin Steffens donne des éléments de réponses. A la conception des anciens, qui voient en l’homme un être fini, il oppose l’infinie nature humaine des Modernes. Pour lui, le christianisme ne les oppose pas mais les dépasse. Une conférence d’autant plus intéressante que ce converti « gros de lui-même », selon ses propres termes, a fait une expérience personnelle de Dieu. Vous pourrez entendre sa conférence donnée à Paray-le-Monial dans le Hors-Série diffusé ce soir à 20h40.

Enseigner la religion, quels enjeux?

Ce Mardi 12 septembre 2017 la rédaction de KTO s’intéresse plus particulièrement à l’enseignement du catéchisme dans les établissements scolaires en Belgique francophone. Bien que régulièrement attaqué, le cours de religion a su garder sa place dans le pays. Fait unique en Europe, l’enseignement catholique en Belgique scolarise pas loin de la moitié des élèves belges. Quels sont les enjeux actuels de l’enseignement de la religion à une époque ou plus que jamais le lien entre violence et religion est présent à l’esprit de beaucoup de personnes ? Telles sont les questions auxquelles un documentaire coproduit avec GRAND ANGLE PRODUCTION 2017 tentera de répondre.

Les jeunes cathos et l’engagement dans la société

Reportage sur la 7e session d’Acteurs d’Avenir. L´occasion de découvrir le désir d’engagement des jeunes catholiques dans le monde économique ou politique, et leurs réflexions accompagnées de grands décideurs chrétiens.

Redécouvrir le Credo et rendre compte de sa foi

Voici près d’un an que Mgr Jean-Marie Le Vert nous accompagne sur un chemin de redécouverte ou d’approfondissement des fondements de la foi catholique. En ces temps où il faut plus que jamais rendre compte et justifier de sa foi, l’aventure est indispensable !

Le don des larmes, dans La Foi prise au Mot

En janvier dernier, le courrier d’une de nos fidèles téléspectatrices nous suggérait une exploration des pleurs de Jérémie, de Rachel, de Joseph devant ses frères et de tant de saints. Mais, un an après l’attentat de Nice et l’assassinat du Père Hamel, au moment où tant de nos familles vivent des drames, faut-il vraiment demander des larmes ? C’est précisément ce que dit le pape François, en fils de saint Ignace : demandez ce don à Dieu !

La Foi prise au Mot : série de Carême sur le Pater Noster

La belle prière du Notre Père est le texte le plus connu de la Bible. La plupart des chrétiens connaissent par cœur cette courte prière proposée par Jésus en réponse à la demande d'un de ses disciples, "Apprends-nous à prier", comme le racontent saint Matthieu (6,9-13) mais aussi saint Luc (Lc 11, 1) dans les Evangiles. La Foi prise au Mot a donc retenu cette prière pour sa série de Carême.