Le 13 septembre dernier fut marqué par la reprise des pourparlers entre le gouvernement vénézuéliens et l’opposition. Dans quelle mesure s’agit-il d’une nouvelle étape dans la résolution de cette grave crise qui secoue ce pays de 30 millions d’habitant ? Le Pape François, qui suit de près les événements, n’a pas hésité à demander à plusieurs reprises, lors de son récent voyage en Colombie, la fin des violences « dans le Venezuela voisin ».

En effet depuis avril, des manifestations quasi quotidiennes contre le régime du président Nicolas Maduro ont fait 125 morts. Avec l’élection, fin juillet, de la nouvelle Constituante, considérée comme illégitime par l’opposition, la situation s’est aggravée. La population, elle, fait face à des pénuries de nourriture et de médicaments.

Au cœur de la turbulence, l’Eglise est en première ligne pour aider les plus fragiles et alerter sur les dérives du pouvoir. Dès ce soir, à 21h45, sur le plateau de l’émission Eglise du Monde, le père vénézuélien Gabriel Casas, du diocèse d’Albi, donnera son témoignage. 

 

A regarder sur KTO mercredi 20 septembre à 20h45, et à regarder ensuite ici.