KTO désir d'enfants parentalité responsable Humanae Vitae paul VISi le désir d’avoir plusieurs enfants est légitime chez des époux chrétiens, les contingences matérielles ou d’autres circonstances peuvent le contrarier. L’injonction contenue dans l’ancien testament « soyez fécond et multipliez-vous » ne trouve pas toujours à s’appliquer dans la vie concrète. Quelle est donc l’attitude à suivre ? Quels critères de discernement pour les parents ?

L’Encyclique Humanae Vitae du 25 juillet 1968 explicite la notion de « paternité responsable », remplacée aujourd’hui par « parentalité responsable ». Il s’agit pour les époux chrétiens de conformer leur conduite à l’intention divine en reconnaissant dans l’accomplissement de leur mission de parents « leurs devoirs envers Dieu, envers eux-mêmes, envers la famille et envers la société, dans une juste hiérarchie des valeurs ». Adopté par le Pape Paul VI dans des circonstances difficiles, ce texte a su proposer des critères de discernement au service d’une mentalité responsable plutôt que contraceptive. Mais entre les principes et la réalité subsiste toujours un écart.

L’épisode de la série Vies de famille diffusé ce soir à 21h35 propose le témoignage concret d’Andrea et d’Élisabeth un couple qui souhaite avoir un troisième enfant. Le père François Potez, curé de la Paroisse Notre-Dame du Travail (Paris XIV) le complète de son analyse. 

Désir d'enfant : La parentalité responsable (2/3), Vies de famille, diffusée à 21h35